Communiquer sous hypnose

Classé dans : Non classé | 0

communication-1015376_1920

Maintenant que vous savez (après avoir lu les articles précédents ou avoir pratiqué l’hypnose) que vous ne dormez pas lors d’une séance d’hypnose, savez-vous que vous pouvez communiquer en transe avec votre hypnothérapeute ?

En effet, le dialogue avec votre inconscient est essentiel pour atteindre vos objectifs.

Un bon travail thérapeutique ne se fait pas à l’aveugle et nécessite des réponses à nos questions alors même que vous êtes en transe.

Pour pouvoir déterminer ce qui se passe pour vous et déterminer le chemin à prendre, nous avons besoin d’informations.

 

Tout d’abord, nous vous observons attentivement. Le plus infime mouvement peut être significatif : les yeux qui bougent, la respiration qui se modifie, une posture qui change…

Ces observations nous permettent de déterminer si votre transe est légère ou profonde, le moment où vous lâchez vos résistances s’il y en a. Et aussi comment vous réagissez à nos propositions.

 

Il est également possible de communiquer directement avec cette partie de vous (oui, c’est toujours de vous dont il s’agit) que l’on appelle l’inconscient.

Nous demandons alors à votre esprit inconscient de choisir des moyens de communication, comme bouger un doigt, une main, la tête, les épaules, les paupières, etc.

Vous n’avez rien à faire, seulement laisser ces mouvements automatiques se faire.

Vous serez sûrement surpris de la bonne volonté de votre inconscient à communiquer et répondre aux questions posées.

Il vous sera même possible de parler en transe si nécessaire.

 

Et rassurez-vous, c’est toujours vous qui communiquez. Donc vous ne direz rien d’autre que ce qu’il est important pour vous de partager.

Laissez un commentaire